Retour à la page Enseignements Rapides

 

Malgré ce que l’on peut entendre bien souvent, la parabole du semeur ne concerne pas prioritairement une personne qui entend l'Évangile pour la première fois.
Beaucoup de gens pensent que cette parabole du semeur concerne les gens qui entendent l'Évangile pour la première fois, mais lorsque l'on y regarde de plus près on s'aperçoit que Jésus ne parlait pas forcément de gens qui n'étaient pas nés de nouveau.

Marc 4 : 14-20 Le semeur sème la parole.
Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée ; quand ils l’ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux.
Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d’abord avec joie ; mais ils n’ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute.
D’autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l’invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.
D’autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un.

Aujourd'hui nous pouvons observer que bien des chrétiens sont dans les mêmes cas que ces différents terrains où tombent les graines.
Dans cette parabole le chrétien est représenté par les différents terrains.

Toutes ces différentes situations peuvent concerner une personne qui entend la bonne nouvelle de Jésus pour la première fois ; mais les chrétiens sont bien plus concernés par ce genre d’attitudes en écoutant ou en lisant un enseignement biblique.
Cet enseignement ne dit pas que l'on ne pourrait pas associer ces différentes situations à une personne qui reçoit l'Évangile pour les première fois,  mais simplement que Jésus parlait  de tout le monde, que l'on soit né de nouveau ou pas.

 

Lorsque Jésus explique cette parabole à ses disciples Il dit "Lorsqu'un homme entend la parole du royaume".
Dans l'original le mot traduit par "homme" signifie quiconque, ou n'importe qui.
Alors bien sûr certains pourront dire que la nouvelle naissance n’était pas encore pleinement disponible au moment où Jésus a prononcé cette parabole, ce qui tout à fait exact.  Mais Jésus a prononcé bien des enseignements dans les Évangiles concernant des personnes qui allaient passer par la nouvelle naissance.

Si donc vous êtes nés de nouveau soyez bien conscient que la manière dont vous écoutez un enseignement, la manière  dont vous lisez la Bible, aura un effet essentiel sur votre personne, sur votre vie personnelle, et sur votre entourage.

Jésus nous donne quatre situations principales qui peuvent survenir dans la vie d’une personne et l’empêcher de recevoir une vérité dans sa vie.

Si vous ne comprenez pas ce que vous entendez, alors vous ne pourrez pas produire de résultat par rapport à ce que vous lisez ou entendez.
Pourquoi ?
Parce que satan viendra semer le doute en vous
Il est très important d’avoir une mise en pratique à chaque fois que l’on écoute un enseignement biblique.
Il y a plusieurs solutions lorsque l’on ne comprend pas un enseignement :

Il peut également arriver qu’une personne née de nouveau manque de persistance, de persévérance, de discipline personnelle.
Notre monde aujourd’hui est de plus en plus orienté vers des résultats rapides et sans efforts, sans motivation, sans détermination.
Vous avez besoin de faire preuve de ces qualités si vous souhaitez conserver et surtout voir dans votre vie personnelle la mise en pratique des enseignements que vous lisez ou entendez.

Dans un même registre, les chrétiens ne sont pas épargnés dans les fausses priorités. Beaucoup vivent encore principalement sous une influence matérialiste, mais également dans la crainte du lendemain.
La peur de manquer, la peur de perdre mes acquis, la crainte qu’un problème surgisse, sont des sentiments qui empêchent ma foi de s’activer.

Dans la vie chrétienne tout est basé sur la foi. On ne peut pas recevoir et lâcher prise ensuite. La confiance que donne la foi nous demande de lâcher prise d’abord, et alors la provision et la sécurité feront leur apparition dans ma vie personnelle.
Il est un fait : on reçoit bien plus, on est bien plus à l’abri d’un problème lorsque l'on place notre priorité en Dieu plutôt que sur notre monde matériel ou notre société.
Les craintes et les soucis étouffent la foi, car ils sont générateurs de doute.

Ce n’est pas le tout d’écouter ou de lire des enseignements, dans la Bible ou autre livres, mais tout est dans la manière dont vous allez  les recevoir dans votre intelligence.
Ayez confiance, Dieu vous aime plus que tout, Sa Parole est bourrée de promesses plus puissantes les unes que les autres.

A bientôt