Retour à la page Enseignements Rapides

 

 

Il arrive que parfois dans certaines églises locales, on puisse avoir une certaine pression afin de ne pas changer d’église. On retrouve cela plus en Europe que dans les pays anglo-saxons. Cependant j’ai déjà entendu ce genre de choses aussi dans des églises locales anglo-saxonnes.

 

Bien souvent on accompagne cette pression, qui sera plus ou moins prononcée suivant les endroits, par ce passage de la Bible :

 

Hébreux 10:25 N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.

 

On entend alors des chrétiens ou des leaders mal informés, utiliser simplement une partie de ce passage disant : « N’abandonnons pas notre assemblée ! ».

 

Ceci est souvent utilisé pour décourager quiconque de quitter son église locale.

 

Mais même si Paul a dit cela, il faut bien comprendre que c’est dans un contexte particulier que nous allons voir ensemble maintenant. 

 

Le verset qui précède celui que nous venons de citer est celui-ci :

 

Hébreux 10:24 Veillons les uns sur les autres pour nous encourager à mieux nous aimer et à faire du bien autour de nous.

 

Paul est en train d’encourager les chrétiens à manifester de l’amour, de la compassion, de la solidarité, les uns envers les autres. Et c’est dans ce contexte que Paul dit de ne pas délaisser les réunions fraternelles.

 

Il ne parle pas forcément ici de réunions d’églises locales, mais de n’importe quel type de réunion de chrétiens qui sont là pour s’encourager et s’aimer les uns et les autres. Ceci concerne donc certes des églises locales, mais également des maisons, des parcs, ou tout autre lieu de réunion où des chrétiens sont là pour s’encourager et se témoigner de l’amour fraternel. 

 

Il n’est donc pas question de dire ici que ce passage de la lettre aux Hébreux parle de chrétiens qui ne doivent pas quitter leur église locale. Ce passage dit simplement que si nous sommes nés de nouveau et si nous en avons la possibilité, nous devons avoir des réunions régulières les uns avec les autres. Pour certains ce sera toutes les semaines, d’autres plusieurs fois par semaine, pour d’autres encore une fois par mois, etc… À chaque cas son organisation.

 

Si j’ai écrit cet enseignement rapide c‘est parce que je vois régulièrement des chrétiens qui souhaitent quitter leur église locale pour de bonnes raisons, et qui n’osent pas le faire pensant qu’ils vont commettre un péché.

 

Il arrive parfois malheureusement que l’on souhaite aller dans un endroit où l’enseignement est plus en phase avec notre connaissance et notre relation avec Dieu. Il peut malheureusement arriver également que l’équipe de leaders, ou d’anciens, mettent des pressions parce qu’ils ne sont pas d’accord avec certaines de nos manières de penser. Je ne parle pas ici de personnes qui voudraient quitter leur assemblée locale sur un coup de tête, mais de personnes qui vivent dans une vérité biblique et qui sont face à un leader qui lui ne l’est pas. Cela arrive malheureusement.

 

Je crois que j’ai entendu tout et n’importe quoi dans ce domaine. J’ai vu des pasteurs à bout d’arguments affirmant que si un couple quittait son église ils allaient divorcer. Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Il n’est pas question ici de viser les pasteurs ou les équipes de leaders en général, mais simplement dire que tous les pasteurs n’ont pas toujours le bon enseignement ni la bonne attitude, tout comme certains chrétiens n’ont aussi pas le bon enseignement ni la bonne attitude. C’est pourquoi je parle ici de personnes qui souhaitent quitter leur église locale pour des raisons bibliques et valables, et non parce qu’elles seraient fâchées avec un tel ou un tel par exemple.

 

Dans ce cas, qu’est-ce que Dieu en pense ?

 

Peut-on vraiment quitter son église locale pour des raisons bibliques ?

 

La réponse est oui !

 

Pour cela il suffit de regarder ce que Jésus Lui-même dit à propos d’un pasteur d’une église locale de la ville d’Éphèse.

 

Apocalypse 2:5 Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.

 

Dans cet exemple Jésus est en train de reprendre le pasteur de l’église d’Éphèse. On ne parle pas ici d’une toute petite église locale, mais d’un ensemble de chrétiens à Éphèse qui représente environ 100.000 personnes toutes réunies.

 

Le chapitre précédant nous donne des indications à propos de ce « chandelier ».  

 

Apocalypse 1:20 le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers sont les sept Eglises.

 

Il est donc très clair ici que Jésus est prêt, si ce pasteur ne se repent pas de sa mauvaise conduite, à lui enlever toute l’assemblée dont il est le leader principal.

 

Dieu n’a pas de problème à ce que vous quittiez votre église locale si l’enseignement de la Bible n’y est pas respecté, ou si les attitudes ne sont pas conforment avec ce que la Bible enseigne. Si Jésus dit qu’il va supprimer cette église locale à ce pasteur s’il ne se repent pas, eh bien c’est qu’Il n’a pas de problème à changer le leader d’une église locale si celui-ci ne fait pas son job correctement. 

 

Il en va exactement de la même manière avec tous les chrétiens faisant partie d’une église locale. Si l’endroit où vous vous rendez ne respecte pas des valeurs importantes de la Bible, et n’est pas en accord avec l’enseignement de celle-ci, ou encore exerce des attitudes de pressions sur vous, alors vous êtes en droit de quitter cette église locale sans pour cela commettre aucun péché en le faisant.

 

Cependant il est très important de partir dans de bonnes conditions. 

 

Vous devez faire tout votre possible afin de partir en bons termes. Pour cela, la première des choses est de ne pas être dans l’offense. Je ne vais pas parler ici en détail de l’offense, il y aurait beaucoup à dire mais ce n’est pas maintenant le sujet. Ne pas être offensé est donc indispensable. Si vous avez besoin de temps parce que vous vous êtes aperçu que vous étiez offensé, prenez ce temps afin d’aller voir votre responsable dans la paix afin de mettre un terme à cette offense.

 

La majorité des responsables ne réagissent pas très bien lorsqu’on les contredit dans leurs attitudes ou leurs enseignements. J’ai néanmoins vu des pasteurs très bien réagir à un départ dont ils étaient la cause. Ceci simplement pour dire que tous ne sont pas dans une mauvaise réaction.

 

Exposez vos raisons clairement, et faites en sorte de toujours conserver une attitude d’amour fraternel. Ce n’est pas parce que je ne suis pas d’accord avec un frère ou une sœur en Christ, que nous ne devons pas nous aimer ou nous respecter. Je peux très bien avoir une relation avec une personne, c’est-à-dire avoir une relation normale avec une personne qui n’est pas d’accord avec moi.  

 

Il n’est pas toujours possible de rester en bons termes car pour un accord on a besoin d’être au moins deux. C’est pourquoi si vous avez respecté le fait de toujours agir dans une attitude d’amour et de respect, vous n’êtes alors pas responsable de l’attitude de l’autre.

 

Romains 12:18  S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.

 

 

 

À bientôt.