Retour à la page Enseignements Rapides

 

Il suffit d’observer autour de soi pour voir des chrétiens s’atteler à la prière simplement parce qu’ils sont sur le point de devoir faire quelque chose d’important : que ce soit un emploi, parler à quelqu’un du salut, et même certains pasteurs ou enseignants avant de prêcher, et j’en passe….

Ceci n’est pas forcément mauvais, mais simplement très incomplet dans les résultats que cela produit. Ce n’est pas du tout ce que Dieu a prévu pour Ses enfants.  

 

De telles pratiques se sont enracinées dans l’Église de par le monde, bien souvent à cause de mauvaises compréhensions de textes dans l’ancienne alliance. Il est important de bien comprendre et surtout réaliser que les personnes de l’Ancien Testament et notamment sous la Loi, n’avaient pas du tout la même perspective de relation avec Dieu que celle que nous pouvons avoir aujourd’hui.

Ce genre d’idées obsolètes aujourd’hui est alimenté par des passages mal compris où il est parlé de consulter Dieu. À cette époque le peuple consultait un prophète pour s’assurer que Dieu serait bien avec eux dans leurs actions quelles qu’elles soient. Que ce soit pour partir à la guerre ou pour une quelconque action importante, les Hébreux avaient l’habitude de consulter Dieu afin de Lui demander de les bénir dans leurs entreprises.

 

Aujourd’hui cette pratique a perduré dans une forme un peu différente, cependant la manière de penser est restée la même.

De ce fait, certains ont cru bon de poursuivre cette pratique et de l’arranger ou de l’adapter à nos jours. C’est comme ça que l’on peut voir aujourd’hui qu’il est enseigné qu’il faut prier avant de faire quoi que ce soit d’important : un voyage, un rendez-vous important, ou avant de prendre la parole devant des personnes pour les enseigner, ou avant de sortir pour évangéliser et encore bien d’autres situations. Pourtant depuis que nous sommes dans la dispensation de la grâce, les choses sont radicalement différentes.

 

Cela veut-il dire que cette manière de faire est mauvaise ?

Non ce n’est pas une erreur de faire cela, mais il y a bien mieux car Dieu n’a pas prévu pour nous de telles attitudes aujourd’hui.

 

Si vous êtes né de nouveau, cela veut dire que Jésus habite en vous par Son Esprit Saint. Cela veut dire également que non seulement vous avez la possibilité, mais l’engagement d’avoir une relation avec Dieu pour votre bien.

Le problème est que pour une majorité de chrétiens cette relation n’est pas constante, elle est en yoyo. On prie lorsque l’on a besoin de quelque chose, ou bien on réserve 20 ou 30 minutes par jour afin de prier. Mais en dehors de ces moments, on retourne à notre vie prenante sans plus penser à quoi que ce soit  de spirituel. De ce fait on se connecte quelques minutes par jour, et on se déconnecte la majeure partie du temps qui reste.

Mais il y a une solution bien meilleure à cela.

Avoir une relation permanente avec Dieu !

 

La première chose pour moi est de le vouloir fermement, parce que j’ai compris que c’est de loin la meilleure des solutions.  

Avoir une relation permanente avec Dieu c’est pouvoir faire tout ce que je dois faire sans devoir aller forcément me recentrer sur Dieu avant d’agir.

 

Cela veut-il dire que je vais faire les choses selon la faiblesse de la chair ?

Pas du tout !

 

Tout au contraire, je vais entrer dans l’assurance que non seulement Dieu est à mes côtés en permanence, mais également que ma pensée est conforme à la Sienne. Pour cela je vais devoir entretenir cette relation et 20 minutes par jour n’y suffiront pas.

 

Romains 12:2  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

 

La Bible nous dit de renouveler notre âme, c’est-à-dire que nous devons faire en sorte que nos pensées soient tournées le plus souvent possible vers ce que Dieu dit. Bien souvent on prend ce passage et on nous explique que nous devons recentrer nos pensées afin de les mettre en conformité avec Dieu, ce qui est vrai. Mais nous pouvons également aborder le problème dans l’autre sens, en faisant en sorte que nos bonnes pensées restent dans notre cœur (système de pensée). Paul nous en parle dans le passage ci-dessous.

  

2 Corinthiens 10:5  Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.

 

Cette autre option est donc de faire en sorte que mon âme reste le plus possible renouvelée. Ainsi lorsque je vais passer du temps à la renouveler, il se crée une croissance et non un réajustement de ma manière de penser. Le but sera donc de conserver mes acquis et non d’avoir comme des fuites où mes pensées selon Dieu vont s’envoler avec le temps et au grès de mes journées.

Pour cela, et si c’est le mode de relation avec Dieu que vous souhaitez, vous aurez sûrement quelques ajustements à faire dans votre style de vie.

 

Ceci est simplement donné à titre d’exemple et non forcément comme un modèle.

J’ai choisi il y a bien des années de modifier certaines choses dans ma manière de vivre. Ces choix je les ai faits sans aucune contrainte mais avec joie et maturité.

Par exemple je n’ai pas de télévision, je ne regarde pas de films, je ne regarde aucune publicité avant une vidéo sur internet, je me remémore le plus souvent possible dans mes journées qui je suis en tant que fils de Dieu, quelle est ma position dans le royaume, l’autorité qui m’a été donnée par Jésus, et bien d’autres choses encore. Tout ceci est devenu une habitude et un mode de vie avec les années, à laquelle je ne fais presque plus attention, dans le sens où je n’ai plus besoin de me concentrer dans mes journées pour déclencher ce style de vie.

 

Ainsi mon âme non seulement se renouvelle mais grandit constamment en maturité. Elle reste certes faible car c’est ce qu’elle est, mais même dans sa faiblesse, mon âme devient dans bien des situations mon alliée et non mon ennemie.

À cela il convient d’ajouter 3 fois par jour des moments où je prie plus intensément, pour entretenir ma relation avec Dieu, ce qui revient (pour donner une idée et non un modèle) à environ 2h30 au minimum chaque jour.

C’est pourquoi il peut m’arriver n’importe quoi d’important et d’imprévu dans ma journée, je ne vais pas prendre un moment spécial pour prier avant, car je suis déjà en communion. Que ce soit pour prier pour guérir une personne n’importe où, enseigner devant n’importe qui, ou tout autre chose, je suis prêt sans avoir besoin de passer 20 ou 30 minutes dans la prière pour me recentrer sur ma relation.

 

C’est toute la différence entre une vie en yoyo et une relation avec Dieu qui grandit de manière exponentielle. Cela a certes un prix, et ce prix ne doit jamais être une contrainte, mais un plaisir. Le Saint Esprit nous enseigne, pour cela il suffit de le Lui demander avec motivation et foi. Mais nous en sommes les premiers bénéficiaires, c’est une certitude.    

 

 

A bientôt.