Retour à la page Enseignements Rapides

 

La Bible ne parle nulle part de prendre Dieu au mot. Cette expression est venue au fil du temps et s’est enracinée, à cause d’enseignements erronés.

On entend très souvent cette expression : « Il faut prendre Dieu au mot ». Mais lorsque l’on réalise vraiment ce que cela implique, on s‘aperçoit que ce n’est pas vraiment la bonne approche que nous devons avoir avec Dieu.
Cette expression «prendre quelqu’un au mot», veut dire aujourd’hui que l’on prend une personne selon ses propres paroles. On utilise ses propres paroles pour lui rappeler la bonne attitude.
Le plus souvent on prend une personne au mot parce que l’on souhaite lui remémorer qu’elle s’est engagée, ou bien qu’elle ne fait pas vraiment ce qu’elle avait dit, dans une situation donnée.

Dans la grande majorité des cas, les personnes qui enseignent que l’on doit prendre Dieu au mot, le font dans un contexte qui décrit une situation de crise. Par situation de crise, je veux parler de prières que l’on souhaite voir exaucées, ou d’une situation d’urgence dans laquelle on souhaite que Dieu agisse le plus rapidement possible.
Alors on peut bien souvent entendre des paroles comme : « Si Dieu ne vous répond pas, prenez-le au mot, et citez-Lui un passage de l’Écriture ». Ou encore : « Prenez Dieu au mot avec Sa Parole ! »,  et d’autres exemples comme : « Si vous ne voyez rien venir, prenez Dieu au mot, rappelez-Lui qu’Il a dit ceci et cela… ».

Pensez-vous que Dieu ait besoin qu’on lui rappelle Ses engagements ?
Pensez-vous que Dieu parlerait tellement à la légère que nous aurions besoin de le rappeler à l’ordre ?
Croyez-vous que Dieu est comme un petit enfant qui a besoin qu’on Lui remémore les choses ?

Prendre Dieu au mot est insultant pour Sa personne. Ce n’est pas le genre de relation que Dieu a prévue avec Ses enfants.
Prendre Dieu à Ses propres mots, c’est comme Lui dire quelque chose comme : «  Eh Dieu rappelle-toi ce que Tu as dit, alors maintenant c’est le moment de mettre Ta Parole en pratique à mon sujet ».

Qui oserait parler ainsi à Dieu ?
Personne qui soit l’un de Ses enfants bien sûr. Pourtant prendre Dieu au mot, prendre l’une de Ses parole pour essayer d’établir une certaine pression, revient à parler de cette manière.

Mattieu 6 : 8 …car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

Cette parole de Jésus montre qu’il est totalement inutile de rappeler quoi que ce soit à Dieu.

Marc 11 : 24  C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.

Cette autre parole de Jésus nous montre que ce n’est pas le fait de prendre Dieu au mot  qui va me donner ouverture à ma prière, mais simplement le fait de croire.
C’est en croyant, en activant ma foi, que je verrai les choses pour lesquelles je prie s’accomplir. La foi est le seul et unique élément de succès à la prière, mais également pour recevoir quoi que ce soit de la part de Dieu.

Dieu n’est pas un vieil homme barbu et austère à l’expression sévère. Ce n’est pas un Dieu inaccessible avec lequel je suis dans une relation sous pression pour obtenir les choses.

Jean 14 : 23  Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Imaginez que vous recevez une personne chez vous de plein grès. Imaginez que vous ayez demandé à une personne qui vous est très chère de venir habiter chez vous justement parce que vous l’appréciez vraiment.
C’est ce que vous avez fait avec Dieu lors de votre nouvelle naissance, vous l’avez invité à venir habiter en vous par Son Esprit. Il fait partie de votre vie la plus intime, la plus profonde. Il partage tout ce que vous vivez, Il est là à chaque moment, chaque situation de votre vie.
Il sait ce que vous allez dire avant même que vous ouvriez votre bouche.
Il sait ce que vous allez penser, avant même que cette pensée se forme en vous.

Dieu par Sa présence en vous y a déposé sa nature, c’est votre foi qui a la tâche que la rendre active et tangible.

Revenons à cette personne que vous appréciez plus que tout, et que vous auriez invité chez vous dans cette circonstance, croyez-vous qu’il serait nécessaire de la prendre à ses propres mots ? Auriez-vous le désir de lui parler de cette manière ?
Bien sûr que non !

Lorsque l’on entend une personne dire qu’il faudrait prendre Dieu au mot, ou à Ses propres mots, ce n’est malheureusement qu’une réaction charnelle qui fait suite à un manque de foi.
Lorsque l’on prie dans Sa volonté et que l’on ne voit rien venir, c’est que nous avons besoin d’activer notre foi, nous avons besoin d’apprendre à croire selon la Bible, et non selon la société dans laquelle nous vivons.   

Dieu n’a pas besoin que l’on le prenne à Ses propres mots, car Sa parole est parfaite, et Sa mémoire également…

A bientôt