Dieu n’a pas envoyé Jésus effacer nos péchés, simplement pour que nous soyons sauvés pour l’éternité.
Il ne nous a pas non plus sauvé, pour que nous puissions guérir les malades et faire des miracles.
Ce n’est pas non plus pour améliorer notre vie de tous les jours, que Jésus est mort sur la croix.

Lorsque Jésus est mort sur la croix c’est pour que chaque être humain retrouve la possibilité de devenir comme Dieu, afin de simplement retrouver cette image selon laquelle nous avons été créés.

Genèse 1:26  Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance,…

Mais quelle est l’image de Dieu ? Quelle est sa ressemblance ?
Dieu est-Il à l’image d’un esprit ?    Non J
Dieu est-Il à l’image d’un corps ?     Non J

La réponse est simple :

1 Jean 4:8  Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

1 Jean 4:16  Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

L’image de Dieu c’est d’être amour.
Mais ce n’est pas l’amour que les humains connaissent.
Dieu est amour dans Son image, Il est amour, Il donne cet amour inconditionnel, sans avoir besoin d’un quelconque retour. Dieu se suffit à Lui-même.

Voilà pourquoi Jésus est venu effacer nos péchés sur la croix en premier lieu, afin de nous donner la possibilité de devenir amour comme Lui est amour. 
C’est la seule raison de la croix, nous redonner une nature à  l’image de Dieu, celle que nous avons perdu lors de la chute.

La croix est là pour que je devienne amour comme Dieu est amour.
Jean 13:35  A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.
Jean 15:9  Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
Jean 17:26  Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

Jésus a dit qu’Il est venu accomplir la loi à la croix.
Voici ce que Paul en dit : Romains 13:10  L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi.

La différence majeure entre Dieu et satan est toute simple :

1 Jean 4:8  Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

Lorsque j’ai compris cela, alors j’ai également compris que tout ce que je dis, tout ce que je fais, doit prendre sa source dans l’amour inconditionnel de Dieu en moi.
Sans cela je ne fais que perde mon temps.
Je peux prophétiser, faire des miracles, donner ma vie entière, prêcher dans les rues du monde entier, si l’amour n’en est pas la source, je ne suis qu’une personne centrée sur elle-même, qui a besoin de revêtir l’image de Dieu.

Lorsque j’arrive dans cette dimension d’être à Son image, alors je peux dire : « Je suis totalement libre ». Libre de moi-même, et libre des autres. Je suis Son fils (Sa fille) car alors, je suis à Son image.
Pourquoi suis-je libre ?
Simplement parce que personne n’a plus d’influence sur moi. Je ne suis plus dépendant de la réaction (ou de la non réaction) des autres lorsque je leur manifeste de l’amour.

Si vous aimez pour recevoir en retour c’est que vous n’avez pas compris quelle est l’image que Dieu vous a offert J.
Si chacun est honnête avec lui-même , il s’apercevra que toutes disputes, déceptions, ou frustrations, proviennent du fait qu'il était dans une attente pour recevoir un retour positif de l’autre, par rapport à ses paroles ou actions.

« Mais il est normal de se sentir aimé » diront certains…
Oui c’est tout à fait vrai, mais lorsque je suis amour, comment puis-je avoir besoin de me sentir aimer si je suis l’amour. Comment avoir besoin de quelque chose que Dieu m’a donné dont je déborde en permanence ?....

Si je me dis chrétien, alors je suis un petit Christ. Jésus n’a jamais rien attendu en retour, il a tout fait motivé par l’amour inconditionnel.
Pourquoi ?
Parce que la source de Son amour provenait de Dieu et non des autres. Il était amour. Sa reconnaissance provenait de Dieu et non des autres.

Dieu n’aurait jamais envoyé Son fils sur terre, s’Il nous avait aimés en espérant un quelconque retour, ceci est un fait indéniable !

Tout ce que nous venons de dire est valable pour toutes sortes de relations humaines que nous pouvons avoir.
Envers mon prochain en général, envers un ami, envers mon mari, ma femme. Si je donne pour recevoir en retour, c’est que je considère que ce que je reçois de Dieu n’est pas suffisant.
J’aime ma femme (mon mari), sans ne rien attendre en retour, c’est ainsi que je ne serai jamais désappointé, déçu, frustré. Cela s’appelle : Etre amour comme Dieu est amour, être fait à l’image de Dieu.

Est-ce que cela veut dire que je ne vais pas apprécier lorsqu’il y a un retour ?
Pas du tout !
J’en serai au contraire réjoui, mais je ne serai pas suspendu à ce retour. Ce qui fait que lorsque qu’il n’y aura pas de retour, cela ne changera en rien ma manière d’être.

Alors je suis libre. Le fruit de cette liberté, de cette position de fils (de fille), va maintenant me pousser à parler de la grâce en toute occasion, faire des miracles à chaque opportunité, donner mon temps, mon argent, mon amour, lorsque la situation le demande.
Tout ceci devient le produit du fait que je suis maintenant à Son image.
Le contraire serait dévastateur, mais c’est pourtant le cas de la majorité…  

 

Jean 8:36  Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.
C’est de cette liberté dont parlait Jésus.

Ne vous y trompez pas car, finalement ce que nous venons de dire n’est que la vie chrétienne normale….

 

A bientôt