Retour à la page Enseignements Rapides

 

1 Jean 5 :3 Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles…

Pourquoi tant de chrétiens ont tant de mal à suivre les commandements de Jésus Christ, alors que Jean dit qu’ils ne sont pas pénibles ?
Pourquoi tant essayent d’y arriver mais n’y arrivent pas ?
Pourquoi la majorité des chrétiens dans le monde vivent bien en dessous de leur potentiel ?

La réponse est toute simple :

La plupart essayent de changer par eux-mêmes. C’est peine perdue, personne ne peut y arriver dans ce cas.
On fait des efforts encore et encore, on prend de bonnes résolutions les unes après les autres, mais aucune ne donne de bons résultats bien longtemps. 

Le problème est que beaucoup changent parce que la Bible le dit, parce qu’ils entendent qu’un chrétien doit être une personne gentille, qui pardonne.
Ce n’est pas parce que la Bible dit que je dois changer de mentalité que je dois le faire, ce n’est pas non plus parce que j’entends des enseignements qui disent que je dois m’efforcer d’être une nouvelle personne que je dois le faire. 
Dans ce cas on essaye de « coller » à un enseignement, mais ce n’est pas ce que la Bible nous enseigne.
Ce genre de pratique ne diffère en rien de la loi. Dans la loi on faisait les choses parce que c’était écrit, parce que Dieu avait dit…

Mais la grâce n’a rien à voir avec cela. Nous ne devons plus suivre des règles, des préceptes, des rites.
Bien souvent ceux qui agissent ainsi ne font que pécher encore plus en essayant de ne plus pécher…  Paul dit que si je ne suis pas fermement convaincu que ce que je fais est une bonne chose, alors je pèche.
Combien de chrétiens font les choses « parce qu’il faut le faire ! » Dans ce cas les choses sont pénibles, frustrantes, charnelles.

Nous avons besoin de devenir come Dieu. Non pas d’être Dieu , mais de devenir comme Lui. Nous avons été créés à Son image, Dieu est amour, et dans notre nouvelle personne nous sommes aussi amour.

1 Jean 4 : 7-11  Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.
Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.  L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.  Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

Il est très intéressant de voir ce que Jean veut dire dans ces paroles.
En d’autres mots il dit : « Si je suis né de nouveau, alors je suis amour comme Dieu est amour. L’amour consiste en ceci : aimer le premier sans attendre que l’autre fasse le premier pas. Aimer c’est ne pas avoir besoin d’un quelconque retour pour conserver son équilibre. Lorsque j’aime alors je ne regarde pas à moi-même. C’est ainsi que les chrétiens devraient agir ensemble.

Il n’est pas question de dire des phrases toutes faites comme : « Je t’aime de l’amour de Dieu », ou « reste béni », alors que quelques minutes avant on vient de manifester une attitude déplorable envers cette même personne. Si nos paroles ne coïncident pas ensemble, alors nous n’aimons pas, et si je n’aime pas il me manque une sérieuse dimension spirituelle.

C’est en réalisant de plus en plus ce que Jésus m’a donné dans chacune de Ses souffrances, que je deviens amour.
C’est en réalisant l’inconditionnel de Dieu envers moi, que je deviens amour.
C’est parfois en faisant passer mon prochain avant moi que je deviens amour.
C’est en acceptant de ne pas toujours avoir raison que je deviens amour.
On pourrait allonger encore cette liste…

Décidez de devenir comme Dieu et non plus d’agir comme Dieu, et votre vie va radicalement changer, vous en serez le premier bénéficiaire, car il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

A bientôt