Une majorité de chrétiens pensent que de prier pour les malades au nom de Jésus, et les voir guéris par un miracle constitue une finalité dans une vie chrétienne, comme un aboutissement, un ultime niveau spirituel, une approbation de Dieu sur leur vie.
Mais il n’en est rien, car il est très facile de prier avec autorité et voir des miracles. Cela ne demande pas une vie sainte. On peut prier, voir des gens guéris, et avoir une vie où l’on pèche volontairement, totalement centré sur soi. Jésus n’a jamais dit : « Je donnerai mon autorité à ceux qui auront une vie sainte, à ceux qui feront tous leur efforts pour suivre mes commandements ».

Marc 11:23-24 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.

La Bible dit qu’ il faut simplement croire pour voir s’accomplir des miracles, rien de plus.
De ce fait il est tout à fait possible pour une personne, d’être prise d’une fierté malsaine (consciemment ou inconsciemment), et de faire les choses pour accomplir des performances.

Je suis bien contient que cela peut en choquer beaucoup, mais c’est pourtant ce que la Bible dit. Dieu n’a pas imposé un critère de sainteté pour voir des miracles.
Prier pour les malades et voir des miracles est une chose merveilleuse, c’est un formidable outil pour annoncer l’évangile, mais ce que Dieu souhaite par-dessus tout, c’est que nous nous efforcions de vivre une vie conforme à l’enseignement de Jésus. Aimer les autres inconditionnellement, ne pas être centré sur soi-même.

Alors les choses ne sont plus du tout, les mêmes.
Comment espérer transmettre la vie de Christ si je ne la vie pas moi-même profondément comme Il l’a enseigné ?
Dieu n’a que faire de la performance car tout n’est qu’une question d’amour et de renoncement.
Lorsque j’accorde ma vie profondément à l’évangile et que je prie pour les gens, c’est une toute autre dimension, une toute autre puissance.
à méditer...

A bientôt