Beaucoup trop de chrétiens aujourd’hui pensent encore que Dieu permet, ou envoie des souffrances afin de nous aider à grandir ou à comprendre.
Absolument aucun passage biblique ne montre cela. Ce n’est qu’une stratégie satanique dans laquelle trop de gens sont tombés.
Si vous pensez que Dieu a permis ou envoyé une souffrance quelconque dans votre vie, alors ne priez surtout pas pour que cette souffrance prenne fin car vous iriez contre Sa volonté. Ou bien n’allez pas voir un médecin car vous risqueriez de mettre un terme à cette souffrance et de ne plus être dans Sa volonté, puisque vous pensez que c’est Lui qui vous envoie cette souffrance. Ce genre de pensée doit être changée car elle ne vient pas de Dieu.

La souffrance physique ou morale ne fait pas partie du royaume de Dieu, ni de la manière d’agir de Dieu.
Il a bien d’autres moyens de nous faire grandir, de nous faire comprendre.
Arrêtez de rabaisser Dieu à un niveau humain en pensant qu’Il agirait comme un homme utilisant un bâton, ou une pression quelconque.
Jésus a pris sur Lui toute la souffrance des péchés. Tout est accompli. Si Dieu permettait la souffrance, alors le sacrifice de Jésus ne serait donc pas suffisant pour notre avancement…
Ne vous basez pas non plus sur des passages de l’ancienne alliance dans la loi de Moise, car cette loi n’était pas là pour enlever le péché, mais simplement pour montrer au peuple qu’ils avaient péché. La loi de l’ancienne alliance est impuissante face au péché.

Heb 10 : 1-3 (BFC) La loi de Moïse n’est pas la représentation exacte des réalités ; elle n’est que l’ombre des biens à venir.

Elle est tout à fait incapable de rendre parfaits ceux qui s’approchent de Dieu : comment le pourrait-elle avec ces sacrifices, toujours les mêmes, que l’on offre année après année, indéfiniment ? Si ceux qui rendent un tel culte à Dieu avaient été une bonne fois purifiés de leurs fautes, ils ne se sentiraient plus coupables d’aucun péché, et l’on cesserait d’offrir tout sacrifice. En réalité, par ces sacrifices, les gens sont amenés à se rappeler leurs péchés, année après année.
Dieu vous aime d’un amour inconditionnel. C’est en vous sentant aimé de cet amour que vous aurez ce désir de toujours bien faire, de ne pas pécher.
C’est aussi dans une relation avec le Saint Esprit que vous apprendrez les choses les plus formidables de votre vie, tout en douceur, sans souffrir, mais dans une joie immense. C’est la méthode de Dieu

A bientôt