Sous la grâce on ne s’adresse plus à Dieu comme on le faisait sous la loi.

Il y a bien des paroles prononcées sous la loi qui ne sont plus d’actualité aujourd’hui comme :

Il y a encore des quantités de paroles qui ne sont plus d’actualité aujourd’hui, parce que la période de la grâce dans laquelle nous sommes a considérablement changé la donne.
La grâce nous permet d’être sauvés. Lorsque l’on est sauvé il y a des engagements que Dieu a pris envers nous comme :

Mais je peux également dire  :

Ces points sont des domaines où Dieu nous a donné tout ce dont nous avons besoin afin de les vivre dans notre vie de tous les jours. Tout est déjà en nous, il faut apprendre à les utiliser. Le problème est que la grande majorité des chrétiens attendent (dans le meilleur des cas), d’être dans les problèmes ou dans une situation de crise pour commencer à essayer d’apprendre à s’en sortir avec ce que Dieu leur a donné.
Dans le pire des cas, (et c’est ici la grande majorité) on appelle au secours un frère ou une sœur par téléphone, parfois publiquement sur les réseaux sociaux. « Priez pour moi », « Dieu je t’en prie viens à mon secours », « j’ai besoin d’intercesseurs » , etc…
Ce n’est pas ainsi que Dieu a prévu que Ses enfants agissent lorsqu’ils se trouvent devant un problème. Il y a bien mieux que cela.
Si vous n’êtes pas capables après quelques années de vie chrétienne de vous en sortir seul, vous avez un problème à résoudre.

Apprenez à utiliser ce que Dieu vous a donné, et sortez de votre zone de confort. 

La différence majeure entre la période de loi et celle de la grâce est celle-ci :

Sous la loi Dieu regardait aux actions , aux paroles.
Sous la grâce Dieu regarde en amont, dans nos pensées. 

Il est donc important d’avoir bien compris ce que la grâce comporte, afin de ne pas parler comme étant sous la loi. Tout ce que Dieu nous a donné dans cette période de la grâce est conditionné à notre foi. C’est-à-dire que rien de tout ce que Dieu nous a donné par Jésus, ne pourra s’obtenir si on ne croit pas fermement sans douter que nous l’avons déjà reçu.

Sous la grâce, chaque chrétien est autonome en Jésus Christ.  Chacun a en lui plus que le nécessaire afin d’être en bonne santé, en sécurité, ne manquer de rien, avoir une relation puissance avec Dieu, avec Jésus Christ, avec le Saint Esprit, et résoudre chaque problème qui surgira. 
Il n’est donc pas nécessaire dès qu’un problème arrive dans votre vie, d’appeler au secours vos frères et sœurs leur demandant de prier pour vous.
satan et ses démons veulent vous cacher votre potentiel, ils ne veulent pas que vous réalisiez le degré de puissance qui est en vous par Jésus Christ.

Vous avez en vous la même puissance qui fait que la terre ne tombe pas dans le vide !

Bien sûr il n’est pas question de vivre comme un solitaire. Nous avons besoin de communion les uns avec les autres. Mais cette communion n’est pas faite pour demander aux autres de faire ce que nous pouvons faire nous-mêmes.
Nous pouvons prier ensemble, nous pouvons nous exhorter ensemble, nous pouvons partager des joies et des peines ensemble, mais lorsque on est un chrétien mature nous sommes capable d’utiliser tout ce que Dieu nous a donné.

Sous la loi le peuple avait besoin d’être soudé, d’être ensemble dans toutes les crises qui pouvaient se produire. Ceci parce que Dieu n’habitait pas dans leur esprit d’une manière permanente, comme c’est la cas aujourd’hui dans la période de la grâce.
Dieu est en vous, Il a fait le serment de ne jamais vous quitter,  la puissance de Sa parole est aussi en vous, utilisez-là !

Notre ministère LVBN a tout ce dont vous avez besoin afin de vous apprendre à vivre ce genre de vie puissante qui n’est pas exceptionnelle, mais juste la vie chrétienne normale. 
N’hésitez pas à nous contacter par email.

A bientôt.