En tant que chrétien faut-il suivre les dix commandements ou les 613 lois ?

Non ni l’un ni l’autre. Nous n’avons plus à suivre ni les dix commandements ni les 613 lois. Ceci simplement parce que Jésus l’a fait à notre place.
Mais cela ne veut pas dire que nous n’ayons rien à faire, ou que nous n’ayons plus aucune base de référence.

Matthieu 5:17  Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Jésus a dit qu’Il est venu accomplir toute la loi. S’Il a fait cela c’est pour que nous puisons avoir accès à ce même accomplissement, car cela nous était tout simplement impossible. Suivre les dix commandements ou les 613 lois de l’ancienne alliance, est impossible, personne ne peut y arriver. C’est pourquoi Jésus a fait le travail à notre place.
C’est donc peine perdu que d’essayer de mettre en pratique les dix commandements et ou les 613 lois de l’ancienne alliance.
De plus cela nous mettrait dans une situation d’échec permanente.  Dieu a fait bien mieux que cela.

Voici ce que Jacques dit :
Jacques 2 :10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.

Ceci nous montre que si je souhaite vivre par les commandements et par les 613 lois (car ils sont indissociables), je n’ai alors que deux options :
•          Je dois être parfait pour les suivre tous sans exception.
•          Je dois admettre que je n’y arriverais jamais à 100%, car la Bible nous dit que 99,9% n’est pas suffisant du tout. C’est 100% de réussite ou rien.

Il est facile de voir que c’est la 2eme option qui est la seule possible.
Dans ce cas je me rends à l’évidence que la loi doit être accomplie afin que je puisse être sauvé. Je ne peux pas le faire de moi-même. J’ai donc besoin de quelqu’un de parfait qui le fera à ma place et qui acceptera de me donner l’opportunité d’accéder à ce niveau de sainteté en donnant Sa propre vie pour moi.

Bien sûr Jésus l’a fait !
Il est très important de bien comprendre ce qui s’est passé dans cet accomplissement.
Il n’est pas question pour moi d’essayer de suive la loi dans les dix commandements ou dans les 613 lois données. Il n’est pas question non plus d’essayer de vivre comme un juif pensant que cela va me rendre plus spirituel. Ce n’est pas ce que Jésus m’a permis d’avoir. Ce n’est pas l’opportunité que Jésus m’a acquis à la croix.

Galates 3:28  Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.

Colossiens 3:11  Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre ; mais Christ est tout et en tous.

Parler quelques mots hébreux, essayer de suivre des lois faciles qui nous arrangent ne feront pas de nous des êtres plus spirituels.

Essayer d’accomplir la loi de Moise revient à vouloir être parfait et être sacrifié soi-même sur la croix ! Car seul Jésus pouvait accomplir cela. Si donc je poursuis le but d’accomplir toute la loi, alors je me positionne en parfait sauveur, que je ne serai jamais.

Jésus a fait bien mieux que cela…

Lorsque nous passons par la nouvelle naissance la Bible dit que Dieu vient et grave Sa loi en moi.

2 Corinthiens 3 :3 Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs.

L’Esprit de Dieu vient dans mon esprit y habiter d’une manière permanente.  Sa loi est gravée en moi, dans mon esprit. (Pour plus de détails sur l’esprit voir mon étude : esprit, âme et corps).
C’est bien souvent là que la majorité des chrétiens achoppent. Ils ne comprennent pas pourquoi Dieu aurait mis Sa loi en nous, et en même temps que nous puissions avoir des pensées et des mauvaises actions.
De ce fait ils se disent qu’il faut alors suivre la loi comme un fardeau que l’on va transporter toute sa vie, histoire de faire quelque chose par soi-même. Alors ils mélangent la loi et la grâce. Ils vivent en Jésus, essayent tant bien que mal d’avoir une vie sans trop de péchés, demandant pardon lorsqu’ils s’en aperçoivent, et se rassurent en essayant de faire tous leurs efforts pour suivre quelques facettes de la loi.

Jésus nous a donné l’accomplissement de la loi, il n’est donc plus nécessaire d’essayer de l’accomplir.
Cela voudrait-il dire que nous sommes dégagés de la loi et que nous pourrions vivre comme notre chair nous dirigerait ?
Surement pas !

Lorsque Jésus vient en moi par Son Esprit, je suis alors engagé dans une transformation personnelle afin de devenir toujours plus comme Dieu. Jésus a dit à ce sujet :
Jean 13:34  Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Matthieu 22 : 37-40 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

C’est cette loi que Dieu a gravé dans notre esprit. Notre préoccupation est donc d’aimer Dieu avec toutes les conséquences que cela implique, mais également faire la même chose envers mon prochain.
Aujourd’hui je dois donc m’appliquer premièrement à bien comprendre ce que veut dire aimer Dieu (car tout le monde ne l’a pas forcement bien compris), puis non pas le mettre en pratique, mais en faire mon style de vie. Ainsi je serais en mesure de faire de même avec mon prochain, alors je vais effectuer par ma vie, un accomplissement de la loi par Jésus Christ.

Toute la loi sans aucune exception d’un commandement ou d’une règle va dépendre de ces deux choses.
Je suis alors engagé dans une transformation de ma personne afin d’accomplir cela de mieux en mieux.
Bien sûr il pourra arriver que le me loupe, que je ne me comporte pas comme je le devrais.
Alors dans ce cas nul besoin d’aller essayer d’accomplir certains règles de la loi, ou d’essayer de trouver le pardon auprès de Dieu, car il m’est déjà acquis. Jésus est venu pour abolir le péché.

Hébreux 9:26  autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.

Dans ce cas, Dieu ne vous imputera pas votre péché car le péché est aboli à la croix.
C’est là un parfait baromètre lorsque je m’aperçois que je pèche, c’est cet amour que j’ai pour Lui qui me pousse à pécher de moins ne moins. C’est ainsi que je m’améliore de plus en plus pour devenir comme mon père. Voilà comment je dois accomplir la loi à mon niveau dans cette période de la grâce dans laquelle nous vivons.

La loi écrite ne me concerne plus, mais la loi gravée en moi est celle qui me dicte ma vie.
De ce fait je vais encore moins pécher sans effort par amour, que ce que je ne l’aurais fait en essayant d’y arriver de toutes mes forces en suivant un commandement.

A bientôt.