la position des femmes dans l’église. J’ai pensé que cela pourrait en intéresser beaucoup.
Je comprends que c’est un débat parfois un peu passionné.
Les femmes ont exactement le même niveau et les mêmes fonctions dans le corps de Christ. Une femme peut très bien enseigner des femmes et des hommes.
Voici quelques explications :

Actes 16:14 L’une d’elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle fût attentive à ce que disait Paul.

Cette femme était à la tête d'un business de vente d'étoffes. Nous pouvons donc la considérer comme une personne éduquée et autonome. Pas comme la plupart des femmes de l'époque. Elle était surement une exception.
De plus lorsqu'il est dit que Lydie qu'elle "écoutait" le mot original comporte une connotation d'assimiler tout l'enseignement de Paul sans rien laisser de côté. Puis lorsqu'il est écrit que Dieu lui a "ouvert" le cœur, le mot original donne ici une connotation de "donner la faculté de comprendre ou le désir d’apprendre".
Certes nous pouvons penser que cela serait pour sa vie personnelle uniquement mais lorsque par exemple Jésus ouvrit l'esprit des apôtres dans Luc 24:45

Luc 24:45 Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures.

Ici le mot "ouvrit" est exactement le même grec que dans Actes 16 :14.
C'est le mot (Dianoigo) Et nous savons que Jésus leur a ouvert l'esprit afin qu'ils puissent enseigner à leur tour. Cela n'était pas seulement pour leur édification personnelle.
En ce qui concerne Priscille, lorsqu'elle a enseigné Apollos, elle l'a fait tout simplement. Il n'est jamais question dans la nouvelle alliance que Dieu soit ok pour qu'une personne enseigne qu'une seule personne à la fois et pas des foules. Si donc Priscille a enseigné une personne (Un homme) et donc que Dieu ne voyait aucun problème à cela, c'est qu'elle pouvait enseigner d'autres hommes et femmes quelque soient leur nombre. Mais je vous l'accorde la Bible ne le spécifie pas.
Vous devez considérer les prophétesses, notamment Anne dans Luc 2:36.
Non seulement elle enseigne mais elle prophétise que ce bébé Jésus était bien le messie attendu. Et ceci était sous la loi. Ce qui nous montre que les juifs acceptaient le fait d'avoir une femme prophète sous la loi. Et donc à plus forte raison sous la grâce.

La Bible dit également que Dieu ne change pas. Lorsqu'il a établi l'homme et la femme il a dit qu'ils deviendraient une seule chair.
Jésus reprends ce fait dans Matt 19 :5

Matthieu 19:5 et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair
Ce mot "seule" donne une seule personne, ou un seul être sans distinction.
Ceci montre bien que l'homme et la femme sont égaux en toutes choses sans aucune distinction, même pour enseigner en public.

Maintenant prenons le passage de 2 Tim 2 :11-12.
11 Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.
12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence.

Il faut reprendre tout le contexte de ce passage afin de bien le comprendre. Car c’est exactement comme si vous arrivez dans une conversation de deux amis à vous. Vous entendez une phrase, et votre première réaction si vous voulez comprendre la phrase sera de demander : « Vous étiez en train de parler de quoi ? ». Afin d’avoir le contexte.
Donc Paul parle à Timothée et l’enseigne sur certains problèmes qui pourraient se poser dans le travail de Timothée.
Ce chapitre 2 parle essentiellement de la condition des femmes et des hommes et de certaines recommandations que Paul fait à leurs propos.

Dans ce contexte il est très facile de « déraper » et de mal comprendre ainsi que de tirer des conclusions fausses.
Par exemple : Paul dit que la femme ne doit pas s’habiller d’habits somptueux, mais qu’elle doit s’habiller avec de bonne œuvres.
Est-ce que cela veut dire qu’une femme ne doit pas s’habiller ? Ne pas porter d’or ?
Est-ce que cela veut dire qu’une femme doit rester nue et ne se parer que de bonnes œuvres à la place des habits ?
Ceci est ridicule bien sûr. Mais c’est pourtant ce que Paul dit.
Il est tout aussi ridicule qu’une femme reste en silence dans l’église. C’est pourtant ce que Paul dit.
Comme il est également tout aussi ridicule qu’une femme n’enseigne pas dans une église. Pourtant Paul le dit aussi.
Je rappelle que l’église n’est pas un bâtiment, et que Paul ne parlait pas de bâtiment ici, mais de l’ensemble des chrétiens dans le monde.
Donc nous allons maintenant voir le contexte de ce passage.
Si paul a parlé ainsi à Timothée, c’est dans un contexte particulier. Il faut se souvenir que la femme à cette époque est considérée comme de seconde classe. Et le fait de l’arrivée de l’évangile a fait que certaine femmes et hommes sont allés un peu trop loin dans leurs actions.

Lorsque Paul dit
1 Tim 2 : 11 Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.

Le mot original pour « silence » veut dire « sans se mêler des affaires des autres » En d’autres mots Paul dit ici : « je veux que les femmes écoutent l’enseignement qui est donné, et qu’elles ne parlent pas en même temps que l’enseignant ». Il apparait que certaines femmes se permettaient pendant la prédication de dire à d’autres personnes comment faire en les jugeant peut être où faisant des commentaires à voix haute. Et c’est dans ce contexte que Paul dit cela.
Dans le même verset le mot « soumission » veut dire ici dans le grec original « exiger » c’est-à-dire que Paul ne donne pas le choix à ces femmes que de se taire pendant la prédication afin de ne pas déranger l’enseignement.

Maintenant le 2eme verset
12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence.

Il faut bien se rappeler que ce verset est la suite du verset 11 où Paul vient de dire que les femmes ne doivent pas parler et couper la parole au prédicateur. Lorsque Paul dit qu’il ne permet pas à la femme d’enseigner il dit en d’autres mots « Je ne permets pas à une femme qui est dans l’audience d’enseigner les autres à la place du prédicateur ». Ici le verbe enseigner dans l’original veut dire « expliquer ou exposer une chose, avoir des paroles de dictature ».

Dans ce même verset le mot « autorité » dans le grec veut dire « prendre le dessus par force ». Et c’est exactement ce qui se passait. Certaines femmes coupaient la parole au prédicateur en parlant à d’autres personnes hommes ou femmes et donnaient leur propre jugement. Ces femmes prenaient donc la parole par la force. Lorsque l’on parle des hommes ici il n’est pas question des maris de ces femmes mais de l’homme qui prêche à ce moment-là.
Ensuite lorsque Paul parle à la fin de ce même verset que ces mêmes femmes doivent demeurer dans le silence, il est intéressant de voir qu’aucun prédicateur aujourd’hui n’empêche les femmes de parler dans des rassemblements chrétiens. Pourtant Paul l’as dit… Mais personne ne le fait. Les gens prennent donc ce qui les arrange dans la Bible !

Donc pour ce mot silence dans l’original il veut dire « Rester paisible » ce qui n’a rien à voir avec rester sans rien dire.
Paul dit donc pour résumer le tout :« Je veux que les femmes arrêtent de couper la parole lors de la prédication pour donner leur propre enseignements à d’autres personnes dans l’assemblée. Mais également elles doivent respecter la personne qui enseigne, et rester paisible au lieu de perturber la réunion d’une manière dictatoriale. »

A bientôt