Il est très intéressant de voir que fleurissent un peu partout diverses écoles chrétiennes.

Ecole du surnaturel, école de prophètes, école de guérisons, (personne n’est nommé ici, ce ne sont que des exemples).
L’Évangile est rabaissé tellement bas, que l’on considère qu’apprendre à vivre dans le surnaturel, donner des prophéties, ou guérir des personnes malades est une chose exceptionnelle.
On pense que lorsque l’on vit dans le surnaturel, que l’on voit des miracles, ou que l’on donne des paroles de connaissance on est alors un super chrétien.

Eh bien non ! Désole si certains sont déçus.
Si c’est votre cas, vous êtes un chrétien tout ce qu’il y a de plus normal. Les super chrétiens n’existent pas, la bible n’en parle pas.
Le fait d’être chrétien dans tout son sens, nous positionne déjà dans une voie d’excellence et de puissance sans limites.  
Je ne parle pas bien sûr de personnes qui viendraient de passer par la nouvelle naissance, et qui doivent prendre le temps d’apprendre.

Suis-je en train de dire que ces écoles sont mauvaises ?
Oui et non.

Oui lorsqu’elles enseignent que leur savoir positionne les gens au-dessus du lot, ou comme une élite de l’église de Christ.
Oui lorsqu’elles enseignement que leurs étudiants sont des super chrétiens qui accomplissent quelque chose d’exceptionnel.
Oui lorsqu’elles sont focalisées sur un seul domaine.

 

Non si elles enseignent que leur savoir n’est que la base normale de l’Évangile.
Non si elles enseignent qu’il n’y a rien d’exceptionnel à accomplir tout cela.
Non si elles enseignement que le but de tout chrétien et de faire les mêmes choses que Jésus a fait, sans pour cela que je sois propulsé au-dessus de mes frères et sœurs.
Non si elles enseignent que leur savoir est accessible à tous les chrétiens.

Néanmoins, toutes ces choses devraient être enseignés dans les églises locales, groupes de chrétiens, comme quelque chose de tout à fait normal à TOUS ceux qui sont nés de nouveau.
Chaque leader, pasteur, ou autre responsable de l’enseignement devait vivre toutes ces choses comme naturelles dans sa vie personnelle, elles doivent être le produit de son identité. On ne peut donner que ce que l’on possède soi-même.

Mais je reste quand même perplexe dans le fait qu’il n’y a pas d’écoles d’humilité, pas d’écoles pour apprendre à aimer les gens inconditionnellement, pas d’écoles pour apprendre à renoncer à soi-même, pas d’écoles de générosité… etc.
Pourtant ces choses sont bien plus importantes que la prophétie, la guérison, ou voir du surnaturel.

Alors que se passe-t-il ?
L’église en général, serait-elle après des démonstrations tangibles plus que de la transformation de soi ?
L’église en général, serait-elle plus préoccupée par les miracles que par la transformation personnelle de ses membres ?

Trop d’enseignements vont dans un sens où l’évangile est là  en premier pour améliorer la vie des gens.
Vous n’avez pas été sauvé en premier pour avoir une vie meilleure.
Vous n’avez pas été sauvé pour être en mode survie jusqu’au retour de Jésus.
Vous n’avez pas été sauvé pour que Dieu vienne seulement vous guérir de votre maladie.
Vous n’avez pas été sauvé pour aller dans un culte tous les dimanches.
Vous n’avez pas été sauvé pour faire votre petite activité dans votre église locale.
Vous n’avez pas été sauvé pour diriger votre ministère aussi performant soit-il.

La grande majorité des chrétiens dans le monde pensent que leur salut est seulement là pour les servir, pour amélioere leur vie personelle. Ils sont en fait centrés sur eux mêmes, et ne s'apercoivent pas qu'ils sont dans un égoisme profond. Ils ont fait de l'Evangile, un Evangile qui les sert, et non un Evangile qui les transforme.

Oui Dieu nous donne toutes ces choses, mais elles sont loin d’être le but d’avoir été sauvé. Toutes ces choses vont cesser et disparaitre avec ce monde.
Alors si vous basez toute votre vie chrétienne sur ces choses, que va-t-il vous rester après que vous serez sorti de ce monde ? Pas grand-chose…
Lorsque vous serez au ciel, plus de vie meilleure, plus de guérison, plus de miracles, plus de mode survie, plus d’église locale, plus de ministère, etc… 

Il est maintenant facile de voir que toutes ces choses ne nous seront d’aucune utilité dans le ciel.

La Bible nous montre que ce qui perdure dans le ciel c’est notre transformation à l’image de Dieu.
C’est notre transformation pour devenir comme notre père.
C’est le fait d’exprimer Sa nature dans ma vie de tous les jours.
C’est le fait de renouveler mon intelligence.
C’est le fait de développer ma nouvelle personne pour aimer mon prochain comme moi-même.
C’est le fait de ne pas rendre le mal pour le mal.
C’est le fait d’être humble comme mon père est humble.
C’est le fait d’aimer mon prochain comme moi-même.

Jésus disait qu’il ne faisait rien de Lui-même, il se calquait sur Son père.
On ne connait rien de Son caractère, de Sa personnalité, simplement parce qu’il était en premier calqué sur la personne de Dieu. Nous sommes appelés chrétiens, nous sommes donc appelées aux mêmes choses que Jésus a faite.  

En tant que fils ou fille, c’est uniquement le fait de me calquer sur Dieu ou pas, qui me sera compté dans le ciel et rien d’autre.

Les miracles , les prophéties , ou les choses surnaturelles que vous pouvez déclencher au nom de Jésus ne sont rien à côte de votre transformation personnelle. Vous pouvez faire des miracles et vivre dans le péché en même temps, car Jésus n’a pas dit que les miracles arrivent avec la sainteté, mais avec la foi, il suffit de croire.
Faire des miracles n’est pas du tout une preuve de sainteté.

Le surnaturel, les miracles, ou les prophéties doivent être un produit du fait que je suis transformé à l’image de Dieu, et non le contraire comme nous pouvons le voir dans la plupart des cas dans le corps de Christ de par le monde.
Ces choses ne doivent en aucun cas être votre identité, votre source. Pensez qu’elles font ce que vous êtes serait adhérer à une tromperie démoniaque.

Je vois des miracles parce que je suis d’abord comme mon père. Il fait des miracles alors moi aussi !
Je vois du surnaturel parce que je me suis d’abord calqué sur la personne de Dieu. Il est illimité, je suis aussi illimité !
Je donne des paroles de connaissance des prophéties, parce que je fais d’abord ce que je vois mon père faire. Il donne des paroles concernant l’avenir, et je le fais aussi !

Mettez bien les choses dans le bon ordre, nous sommes des fils et des filles qui agissent comme leur père, parce nous voulons être comme Lui,  et non des humains qui veulent copier Dieu.   

A bientôt