Retour à la page Enseignements Rapides

 

 

On peut lire dans plusieurs passages de la Bible que Dieu endurcit le cœur de certaines personnes, ou encore qu’Il aveugle d’autres personnes, les laissant aller dans leurs penchants négatifs.

Ce genre de passages va bien souvent déstabiliser les chrétiens qui ne comprennent pas ce que l’auteur a voulu dire. Ils pensent que Dieu pousse les gens dans le péché, et cela leur donne une image d’un Dieu sans compassion et injuste, et qu’Il ne fait pas ce qu’Il dit.

De ce fait on retrouve, à cause de ces passages incompris, des chrétiens qui pensent que Dieu est dur et qu’Il n’agit pas mieux que certains êtres humains.

 

Nous pouvons trouver quelques exemples de ces passages lorsqu’il est écrit que Dieu a endurci le cœur de pharaon.

 

Exode 9:12  L’Eternel endurcit le cœur de Pharaon, et Pharaon n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit à Moïse.

 

Et Dieu ne l’a pas fait qu’une seule fois, c’est à plusieurs reprises que l’on peut lire qu’Il a endurci le cœur de pharaon.

 

Exode 10:20  L’Eternel endurcit le cœur de Pharaon, et Pharaon ne laissa point aller les enfants d’Israël.

 

Exode 10:27  L’Eternel endurcit le cœur de Pharaon, et Pharaon ne voulut point les laisser aller.

 

Exode 14:8  L’Eternel endurcit le cœur de Pharaon, roi d’Egypte, et Pharaon poursuivit les enfants d’Israël. Les enfants d’Israël étaient sortis la main levée.

 

Si on lit ces passages de manière littérale et isolée, nous allons alors nous demander si Dieu n’est pas en train d’exciter le pharaon à s’entêter, un peu comme si Dieu jouait avec lui comme un pion.

 

Nous allons voir ce qu’il en est réellement.

La première chose qui va nous aider dans cette démarche est de lire les passages précédant afin de bien nous mettre dans le contexte de la situation. Si nous remontons quelques chapitres plus haut, nous pouvons nous apercevoir que pharaon a sciemment décidé d’endurcir sa pensée sans que personne le force à cela.  

 

Exode 7:13  Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron selon ce que l’Eternel avait dit.

 

Exode 7:22  Mais les magiciens d’Egypte en firent autant par leurs enchantements. Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.

 

Exode 8:15 Pharaon, voyant qu’il y avait du relâche, endurcit son cœur, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.

 

Exode 8:19 Et les magiciens dirent à Pharaon: C’est le doigt de Dieu ! Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.

 

Exode 8:32 Mais Pharaon, cette fois encore, endurcit son cœur, et il ne laissa point aller le peuple.

 

Exode 9:7  Pharaon s’informa de ce qui était arrivé ; et voici, pas une bête des troupeaux d’Israël n’avait péri. Mais le cœur de Pharaon s’endurcit, et il ne laissa point aller le peuple.

 

Nous pouvons donc voir par ces passages que pharaon a décidé lui-même de s’entêter, de s’endurcir dans sa pensée. Personne ne l’a forcé, il a choisi à plusieurs reprises d’agir à l’encontre de ce que Dieu lui disait par l’intermédiaire de Moise. Nous savons que dans l’histoire de l’Égypte les pharaons se considéraient comme des dieux et exigeaient une adoration de leur peuple en ce sens. C’est pourquoi nous pouvons comprendre que pharaon n’était pas du tout disposé à obtempérer devant ce que Dieu lui demandait en laissant partir les Hébreux de son pays.

Le mot original traduit par endurcit dans l’hébreux est KABAD ; il  donne la notion d’une personne qui s’honore elle-même, qui est insensible. Et c’est bien la pensée que pharaon avait vis-à-vis du fait de ne pas laisser les Hébreux sortir de son pays.  

Nous en arrivons donc au moment où l’on peut lire que cette fois Dieu endurcit le cœur, ou la pensée, de pharaon comme nous pouvons le lire dans ces passages cités plus haut.

 

L’apôtre Paul a repris cette situation de l’ancienne alliance en citant ce passage au sujet de pharaon, dans :

 

Romains 9:18  Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

 

C’est cette parole de Paul dans Romains 9 ci-dessus, qui va nous aider à mieux comprendre, car nous avons ici le contraste de l’action de Dieu lorsqu’Il endurcit et lorsqu’Il fait miséricorde. Nous pouvons en déduire sans prendre de risques que dans ce passage « faire miséricorde » et « endurcir » sont opposés dans leur action.

C’est-à-dire que faire miséricorde est exactement le contraire que d’endurcir dans cet exemple.

 

Si donc nous regardons le mot original traduit par « faire miséricorde », il s’agit du mot ELEEO en grec. Ce mot donne la notion d’avoir pitié, d’apporter de l’aide, ou du secours. Ceci nous aide à comprendre qu’en endurcissant le cœur de pharaon, Dieu a simplement cessé d’avoir pitié de pharaon, de lui apporter de l’aide, ou du secours.

 

Dans la pratique ceci veut dire que Dieu en endurcissant le cœur du pharaon, a simplement laissé pharaon aller au grès de ses propres désirs et de ses propres choix de s’endurcir lui-même.

Dieu est amour, c’est Sa caractéristique première dans la Bible. C’est pourquoi, et même si la plupart du temps les gens ne s’en aperçoivent pas, Dieu œuvre sans relâche pour aider les gens à comprendre (sans les forcer), à considérer le fait d’avoir une relation salutaire avec Lui. C’est pourquoi Jésus a dit que personne ne peut venir à Lui, c’est-à-dire passer par une nouvelle naissance, si Dieu ne faisait pas en sorte d’attirer (sans forcer), ou de suggérer à cette personne de le faire.

 

En d’autres termes, Dieu est donc dans une constante action envers les humains afin de leur proposer dans leurs pensées de croire en Lui et d’avoir une relation avec Lui.

Il est facile de comprendre maintenant que lorsqu’il est écrit que Dieu a endurci le cœur de pharaon, Dieu a simplement arrêté de suggérer à pharaon de changer d’avis. Il l’a laissé dans ses propres choix négatifs.

 

 

Nous pouvons également retrouver le même genre d’actions de la part de Dieu dans un autre exemple.

 

Jean 12:40  Il a aveuglé leurs yeux ; et il a endurci leur cœur, De peur qu’ils ne voient des yeux, Qu’ils ne comprennent du cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

 

Cette parole de Jésus est une citation du prophète Esaïe.

 

Esaie 6:9-10  Il dit alors : Va, et dis à ce peuple : Vous entendrez, et vous ne comprendrez point ; Vous verrez, et vous ne saisirez point. Rends insensible le cœur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu’il ne voie point de ses yeux, n’entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son cœur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri.

 

Le passage de Jean dans la version français courant nous donne un autre angle de compréhension :

Jean 12 :40 (BFC) « Dieu a rendu leurs yeux aveugles, il a fermé leur intelligence, afin que leurs yeux ne voient pas, que leur intelligence ne comprenne pas. Et voilà pourquoi, dit Dieu, ils ne se tournent pas vers moi pour que je les guérisse. »

 

Jésus parlait ici du peuple juif qui refuserait de croire en Lui. De la même manière que Dieu a cessé d’encourager pharaon, Il a également cessé d’encourager certains Juifs (pas tout le peuple) à venir vers Lui.

Dieu aurait-il arbitrairement décidé de ne plus encourager ou de ne plus attirer certaines personnes à Lui ?

Pas du tout !

Lorsque Dieu cesse d’attirer une personne à Lui c’est parce que cette personne a déjà fait son choix, qu’il est irrévocable et Dieu le sait. Il respecte donc ce choix en cessant d’attirer cette personne.  

 

La Bible nous dit par ailleurs que la volonté de Dieu est que TOUS soient sauvés (1 Timothée 2:4). C’est pourquoi il serait inconcevable de vouloir d’un côté aveugler les Hébreux pour qu’ils ne viennent pas à Jésus, et d’un autre côté exprimer Sa volonté pour que TOUS les humains soient sauvés.  Cela n’aurait bien sûr aucun sens.

 

C’est pourquoi nous pouvons voir que lorsqu’il est écrit que Dieu a aveuglé et endurci leurs cœurs, il est également question ici de personnes qui ont fait le choix de ne pas venir à Dieu, et Dieu les laisse dans leur choix.

Nous pouvons voir encore fort heureusement de nos jours, que bien des Juifs se convertissent et passent par la nouvelle naissance en Jésus. Ceci nous montre que Dieu n’a pas volontairement aveuglé tout le peuple juif dispersé sur terre afin qu’ils ne puissent pas passer par la nouvelle naissance, mais plutôt que cet aveuglement est sur ceux qui l’ont décidé.

 

 

Nous allons voir un dernier passage de l’Écriture où Dieu a agi de la même manière.

Il s’agit cette fois de la période de la grande tribulation où satan va tenter de séduire bien des humains par diverses stratégies.

 

2 Thessaloniciens 2:11-12  Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

 

Cette parole de Paul est une citation du Psaume 81.

Psaume 81:11-12 Mais mon peuple n’a point écouté ma voix, Israël ne m’a point obéi. Alors je les ai livrés aux penchants de leur cœur, Et ils ont suivi leurs propres conseils.

 

Nous pouvons voir que là également Dieu laisse les gens à leurs choix personnels.

Il est également facile de voir que dans cette période, tous les humains ne seront pas tombés dans le piège démoniaque de l’impie envoyé par satan. Bien des gens vont pouvoir encore passer par la nouvelle naissance. Ils le payeront souvent de leurs vies. Le salut sera non seulement toujours disponible, mais beaucoup en profiteront.

Toujours dans le même schéma, Dieu cessera d’attirer à Lui ceux qui auront fait un choix de ne pas Le suivre. C’est pourquoi, et parce que les gens auront fermement et volontairement choisi de ne pas suivre Jésus, Dieu respectera leur choix et ne les attirera plus à Lui.

 

Nous savons maintenant que Dieu n’est pas injuste, ni qu’Il n’empêche injustement les gens de venir à Lui.

 

À bientôt.