Retour à la page Enseignements Rapides

 

On pourrait penser que c’est une évidence, que Dieu étant le créateur de l’univers, Il fait ce qu’Il veut, comme Il veut et quand Il le veut. Après tout c’est Lui qui a créé la terre et tout ce qui s’y trouve.
La plupart des chrétiens pensent que Dieu est le maître absolu, qu’Il est souverain, et cela pourrait paraître très logique au premier abord.
Cependant les choses ne se passent pas tout à fait de cette manière.

Il est facile de s’apercevoir que la volonté de Dieu n’est pas respectée sur terre, ceci dans le sens où tout ce que Dieu veut, tout ce que Dieu a prévu ne s’accomplit pas sur cette terre dans notre monde.
Par exemple Dieu a-t-il cautionné le fait que Caïn ait tué son frère Abel ?
Pas du tout !
Ou encore Dieu est-Il d’accord avec les tortures, la pédophilie, ou la famine qui tue des millions de gens encore de nos jours ?
Là encore, non, Dieu n’est pas d’accord avec cela !

Est-ce que Dieu veut que tous les humains soient sauvés ?... et a-t-Il envoyé Jésus sur terre pour ôter tout le péché ? 
Oui absolument !
Est-ce que nous pouvons constater autour de nous que tous sont sauvés ?
Malheureusement non !

On pourrait très facilement écrire un livre entier sur toutes les situations qui se passent sur terre, et pour lesquelles Dieu n’est pas d’accord. Il y en a tellement !
Alors dans la plupart des cas, chrétiens comme non chrétiens, ont un avis bien arrêté en ce qui concerne Dieu : certains pensent que Dieu cautionne et d’autres pensent que Dieu permet. Que l’on cautionne ou que l’on permette, le résultat est que l’on est d’accord dans les deux cas.
Certains pourront me dire « Mais Franck, lorsque je lis la Bible il y a des centaines de pages où l’on voit Dieu qui ordonne des meurtres de femmes, hommes et enfants, et parfois pour des choses insignifiantes ! ».
Je vous répondrais que vous avez tout à fait raison, mais il est important de comprendre pourquoi.

Bien souvent on se focalise sur toute cette période de la Loi, simplement parce que les trois quarts des livres de la Bible traitent de cette période de la Loi. Alors, parfois inconsciemment, on a l’impression que cette période de la Loi a duré pratiquement toute la période de l’ancien testament.
Je n’aurais pas le temps de rentrer dans les détails aujourd’hui, mais sur les environ 4000 ans de la période de l’ancien testament, la période de la Loi a duré environ 1400 ans, ce qui fait un peu plus du tiers.
Il y a également le fait de citer l’ancien testament en disant « l’ancienne alliance », ce qui n’est pas exact, car l’ancien testament regroupe plusieurs époques et dispensations. Cela rajoute cette fausse notion qui nous fait penser que la Loi aurait commencé quelques centaines d’années après la création pour durer jusqu’à la venue de Jésus.

Il y a donc eu une période d’environ 2600 ans où la Loi n’existait pas, et qui correspond au livre de la Genèse. Pendant toute cette période de 2600 ans, le péché n’était pas imputé sur terre, c’est-à-dire que Dieu n’imputait son péché à personne. Pour plus de détails à ce sujet vous pouvez lire mon étude nommée « La personnalité de Dieu ». Pendant toute cette période, Dieu a uniquement fait en sorte que Son plan de salut puisse être mené à bien.
Paul disait dans Romains 4:15 (PVV) … Par contre, là où il n’y a pas de Loi, il n’y a pas non plus de transgression.

Lorsque Dieu a donné la Loi à Moise, c’est afin de prouver à l’humanité qu’elle avait besoin d’un sauveur afin de pouvoir retrouver une relation avec Dieu, et entre autres choses pouvoir passer l’éternité avec Lui. La Loi a été donnée afin que personne ne puisse dire qu’il aurait pu se sauver lui-même sans l’intermédiaire du sacrifice de Jésus sur la croix. Ce n’est pas un hasard si la période où Jésus a été envoyé pour mourir sur la croix, se trouve aussitôt après cette période de la Loi.

Même dans la période de la Loi, Dieu n’était pas d’accord avec tout ce qui se passait parmi le peuple.
Il est facile de constater que la Loi donnée à Moise comportait 613 lois concernant des circonstances bien particulières, et 10 commandements qui apportaient des règles supplémentaires. 
Ni ces 613 Lois et ni ces 10 commandements n’ont été accomplis par aucun être humain. Aujourd’hui ils ont été accomplis par Jésus et ont été remplacés par une parole de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres ».
Dieu a certes donné cette Loi, mais Il n’était pas là à la faire respecter au moindre faux pas. La responsabilité de l’application de la Loi a été donnée au peuple.
Par exemple, même sous la Loi, Dieu n’est pas venu punir ces deux femmes hébreux pour avoir tué, fait cuire et mangé leur bébé (2 Rois 6:29). Pourtant cet acte atroce était en directe contradiction avec la Loi.

Je veux simplement montrer par cela que Dieu n’est pas un tortionnaire avide de meurtre, qui se plait à distribuer la souffrance parmi les humains. Oui il y a eu des souffrances terribles infligées par cette Loi que l’on peut lire dans la Bible, mais nulle part on y voir Dieu qui prend plaisir à cela. Cette Loi devait être donnée aux hommes afin que personne ne puisse essayer de se justifier. Personne n’a pu vivre en respectant ce standard de perfection que la Loi imposait. C’est pourquoi Jésus a été la suite logique de cette Loi, venant mourir volontairement afin que quiconque puisse profiter de ce standard de vie accompli dans sa propre vie. 

Dieu ne change pas (Malachie 3:6), Il est toujours le même aujourd’hui. Dieu est amour, Il ne se plait pas dans la souffrance.
À cause de toute cette période de la Loi qui regroupe plus de la moitié des écrits de la Bible, la plupart des gens pensent que Dieu agit encore aujourd’hui comme dans cette période de la Loi.
De ce fait, beaucoup, et chrétiens y compris, pensent que Dieu envoie des jugements sur des nations entières, punissant les gens pour leurs fautes.
Mais il est facile de s’apercevoir que ce genre de pensées est d’origine démoniaque, car ces mêmes personnes disent que tout le mal sur terre n’est que le résultat de jugements de Dieu, et que le bien n’est que le résultat de l’homme. Ce genre de pensées fait passer Dieu pour le père du mal.

La vérité est que lorsque Dieu a donné la terre à Adam et Eve, Il leur a dit :
Genèse 1:28 « Ayez des enfants, devenez nombreux, peuplez toute la terre et dominez-la;… ».
Dans ce passage le mot traduit par « Dominez » est en Hébreux KABASH. Ce mot donne la notion de : soumettre, vaincre, forcer, mettre sous ses pieds, garder sous, amener en servitude.
Il est facile de voir par ce mot KABASH que Dieu a donné aux humains non seulement la gestion de la terre, mais également la responsabilité de tout ce qui s’y passe.
C’est pourquoi toute la gestion, toute la responsabilité de notre monde sur cette terre est dans les mains des hommes. Dieu a donné la terre en gérance aux humains, et ce sont ces mêmes humains qui organisent les choses.

On peut avoir du mal à penser que Dieu, étant également le Créateur de tout l’univers, ne soit pas totalement aux commandes de notre monde sur terre. Cela voudrait-il dire que Dieu n’est pas souverain sur terre ?
Comme je le dis souvent : Dieu dans Sa souveraineté a choisi de ne pas être souverain sur terre.
Dieu reste le créateur et le maître de l’univers, et cela Lui permet de décider qui va gérer la terre. Lorsque Dieu donne, Il ne reprend pas. En tant qu’être humain nous aurions plutôt l’habitude de dire : « Ok je te laisse les rennes de ce monde, mais si je vois que tu fais mal les choses, je reprendrais le contrôle jute pour un moment afin de tout remettre dans l’ordre ».

Et c’est bien ainsi que la plupart des êtres humains, certains chrétiens y compris, voient les choses. De ce fait, dès qu’ils constatent qu’il y a un problème, ils pensent que Dieu doit venir et reprendre le contrôle des choses. Et bien sûr, le contrôle des choses ne revient que très rarement dans une bonne situation. Alors ces mêmes personnes vont blâmer Dieu, pour ceux qui ne croient pas en Lui, ou alors vont parler de jugements pour ceux qui croient en Lui. Mais les deux sont dans la même démarche d’erreur.
C’est pourquoi on entend souvent : «  Si Dieu dirige les choses, alors pourquoi  il y a tant de guerres ? ». 
Ou encore : « Pourquoi Dieu ne fait rien devant des millions de gens qui meurent de faim ? ».

Avec ce genre de pensées erronées, certains chrétiens en viennent à croire que Dieu utilise la souffrance pour les éduquer. D’autres qui ne sont pas chrétiens pensent parfois que Dieu est un sans cœur et que jamais ils ne Lui feront confiance.

Pourtant il suffit d’utiliser son bon sens !
La Bible nous dit que le diable est un menteur et qu’il trompe les gens. Sa tromperie passe souvent par la séduction, sa tactique est toujours la même. Par diverses situations ou paroles, il pousse les gens à rester focalisé sur une idée, obstruant tout le reste. Dans le cas dont nous parlons par exemple, il va pousser les gens à rester sur une frustration, une colère face à des enfants qui tous les jours meurent de faim dans le monde. Lorsque les êtres humains sont emprisonnés dans leurs pensées ils en viennent à ne plus voir la réalité qui est autour de cette pensée. 
Pourtant comme nous le disions plus haut un peu de bon sens suffit pour voir la vérité, et s’apercevoir que Dieu a volontairement décidé de ne pas diriger tout ce qui se passe sur terre.

 

Prenons certaines affirmations que la Bible nous donne à propos des intentions de Dieu.

Dieu veut que tous les humains passent par la nouvelle naissance :
1 Timothée 2:3-4 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

Nous pouvons alors en toute honnêteté nous poser certaines questions :
Est-ce que la volonté de Dieu est que tous les humains passent par la nouvelle naissance et soient sauvés ?
Oui d’après ce passage !

Est-ce que Dieu souhaite que tous les êtres humains décident de suivre Jésus ?
Là encore la réponse est oui toujours d’après ce passage.

Maintenant une autre question va surgir :
Est-ce que tous les humains sont sauvés ?
La réponse est malheureusement non !

Est-ce que tous les humains suivent Jésus dans leurs vies ?
La réponse est toujours non !

Ce simple exemple nous montre que la volonté de Dieu n’est pas respectée sur terre.
Nous pourrions trouver encore d’autres exemples comme :
1 Thessaloniciens 4:3  Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ;

Voici une autre traduction du même passage un peu plus amplifiée :
1 Thessaloniciens 4:3  Dieu veut que vous lui apparteniez entièrement ; il attend de vous une vie sainte, consacrée à son service. (Cela veut dire, en premier lieu,) que vous vous teniez éloignés de toute immoralité. Evitez toute licence dans le domaine sexuel, n’ayez rien à faire avec de tels dérèglements.

Prenons la même démarche et posons-nous quelques questions d’après ce passage :

Est-ce que la volonté de Dieu est que tous les chrétiens aient une vie sainte en dehors de tout mal ?
Oui bien sûr !

Est-ce que la volonté de Dieu est que tous les chrétiens aient une vie consacrée à l’Évangile ? 
Oui bien sûr !

Est-ce que la volonté de Dieu est que tous les chrétiens ne pratiquent aucune immoralité, y compris des dérèglements sexuels ?
La réponse est toujours oui !

Maintenant est-ce que tous les chrétiens se tiennent hors de tout mal dans une vie sainte ?
Est-ce que tous les chrétiens s’abstiennent de pratiquer toute immoralité ?
Est-ce que tous les chrétiens vivent dans une vie entièrement consacrée à l’Évangile ?
Est-ce que tous les chrétiens vivent dans une vie exempte de toutes dérives sexuelles ?
La réponse à ces 4 questions est malheureusement, non !

Pourtant Dieu a clairement annoncé Sa volonté à ce sujet. Mais cette volonté n’est de toute évidence pas respectée.

Il est donc maintenant indéniable de voir que la volonté de Dieu n’est pas respectée sur terre dans bien des domaines.
Alors certains vont me dire : « Oui ok Franck, mais c’est justement parce que les humains ne respectent pas la volonté de Dieu, qu’Il est obligé parfois d’envoyer des catastrophes, ou des jugements dans notre monde, exactement comme Il l’a fait lorsque le pharaon refusait de laisser sortir le peuple d’Egypte ». 

Le problème avec ce genre de pensées c’est que l’on compare les agissements de Dieu à ceux d’un humain. Tout au long de l’histoire, nous avons bien des exemples où la Bible nous montre que Dieu est tout puissant. S’Il le voulait, Il n’aurait qu’à claquer des doigts et tout le monde accepterait l’Évangile dans sa vie. S’Il le voulait, Il n’aurait qu’à dire un mot et tous les humains seraient tournés vers le bien en permanence.
Alors pensez-vous que Dieu a  besoin d’agir comme un humain qui est limité et qui a besoin de menacer les gens avec de la souffrance afin qu’ils puissent changer de comportement ?
Bien sûr que non !
Dieu a dû agir de la sorte sous la Loi car la Loi l’imposait pour un temps. Pendant ces 1400 ans la Loi faisait autorité avec ces conséquences. Ceci n’était que pour un temps et dans un but bien précis que nous avons déjà évoqué plus haut. Mais ce temps est terminé.
Dieu fait ce qu’Il veut, quand Il veut !
Dieu a volontairement choisi de respecter Sa parole lorsqu’Il a donné la terre en gérance aux êtres humains. Et même si ceux-ci ne gèrent pas bien les choses, Dieu leur conserve néanmoins cette responsabilité. 

C’est pourquoi tout ce qui se passe sur terre n’est pas le fruit des décisions de Dieu. Dieu n’est pas engagé dans la gestion de notre monde.

Il y a un élément qui est vital et que pourtant bien peu de chrétiens prennent en compte.
Depuis que Jésus est mort volontairement sur la croix, ceux qui ont accepté ce sacrifice pour leur propre vie ont maintenant une responsabilité importante. 
Ces personnes qui sont nées de nouveau et qui forment l’Église de Jésus Christ sur la terre, ont entre autres choses, reçu une autorité qui est supérieure à toutes les puissances du mal et satan lui-même y compris. Mais également aux éléments, et aux circonstances.
Bien sûr il n’est pas question de dire que l’Église est maintenant responsable de tout ce qui se passe sur terre, mais simplement qu’elle a un rôle important à jouer dans notre monde.

Si vous êtes né de nouveau, vous pouvez prier en ordonnant à des situations de changer, vous pouvez prier afin que la souffrance, la famine cessent. Mais vous pouvez également aider par divers moyens afin que la souffrance diminue dans notre monde. Vous pouvez prier également avec votre autorité afin que la corruption dans certains pays cesse. Il y a encore bien des domaines où nous pouvons utiliser notre autorité en Jésus.  
Ne vous en privez pas !
Souvent je remarque qu’une majorité de chrétiens ne se sent concerné par un problème uniquement si ce problème les touche ou touche un de leurs proches.
Dieu nous a laissé une responsabilité, Il a créé l’Église afin que celle-ci puisse changer le cours de certaines situations sur cette terre.
Utilisons ce que nous avons reçu.

   A bientôt.