La plupart des chrétiens pensent que l’Evangile est là en premier lieu pour les guérir, pour les rendre riches, les faire prospérer, régler leurs problèmes, etc…

Mais Dieu n’a pas envoyé Jésus Son Fils pour cela…
Bien sûr nous avons accès à toutes ces choses, mais le but de l’Evangile, de la nouvelle naissance, n’est pas que Dieu vienne nous apporter guérison, finances ou prospérité.

Il est important de comprendre que le premier but, la première des choses pour laquelle nous avons été sauvés, la première des choses pour laquelle Jésus est mort sur la croix, c’est pour nous permettre d’être comme Dieu, d’avoir Sa pensée, Sa nature, être comme Il est.

Si l’on pense que Dieu améliore notre vie en premier, alors nous occultons plus de 50% de l’Evangile dans notre vie. Bien sûr, dans ce cas nous n’avons pas les résultats que nous pouvons lire dans Sa Parole.  C’est malheureusement le cas de plus de 70% des chrétiens dans le monde. Ils sont focalisés sur ce que Dieu pourrait leur donner, au lieu d’être focalisés sur le fait d’être transformés pour devenir comme Lui. Ils sont malheureusement plus intéressés par le fait de recevoir de Dieu, plutôt que de connaître Dieu.

Si l’on est focalisé sur Dieu qui améliore notre vie, alors, et parce que l’on n’a pas été transformé à Son image, on ne peut obtenir que de maigres résultats dans nos vies.
On est suspendu à une bénédiction ici et là, on parle de sa dernière expérience avec Dieu comme celle qui s’est passée il y a déjà des années.

Alors on pense que la vie chrétienne n’est finalement pas si formidable que cela. On pense que les miracles, la prospérité, la sécurité, ne sont pas vraiment pour tout le monde , ou pas vraiment encore pour aujourd’hui.  On pense que la vie que Dieu nous offre est lourde, pesante, pleine d’interdits. On pense que l’important c’est d’aller à l’église une fois par semaine, de prier à heures régulières tous les matins. On pense que Dieu n’est qu’un petit « plus » dans notre vie…   On l’appelle au secours lorsque tout va mal, on le supplie d’agir, on Lui promet que l’on va changer, que l’on ne fera plus ceci ou cela…  
Ceci n’est pas le véritable Evangile !
Tout cela parce que l’on n’a pas compris le vrai but de l’Evangile.

Jésus est mort sur la croix pour que je sois d’abord transformé à l’image de Dieu. Il a pris mon ancienne nature sur Lui, ma condition, ma manière de penser, tous mes péchés passés, présents et futurs. Cela m’a permis, lorsque je l’ai accepté, de me débarrasser de toute cette nature charnelle.

Jésus était méconnaissable sur la croix, la Bible dit qu’il n’avait plus aucune apparence humaine.  
Si Jésus a perdu toute apparence humaine, c’est parce qu’il a pris notre état sur Lui, Il est devenu à notre image. Jésus a pris ma manière de penser et ma nature sur Lui. Il était sans aucune apparence humaine, dévasté non seulement par les coups, mais surtout par le fait d’avoir pris ma condition sur Lui.
C’est ainsi que nous étions spirituellement, c’est ainsi qu’était notre apparence avant notre nouvelle naissance. Jésus était méconnaissable, sans aucune apparence humaine. Notre mauvaise nature humaine est devenue Sa nature pour un temps.

Mais lorsqu’Il a totalement été immergé dans cette nature de péché, la puissance de Dieu est venue, afin de faire disparaître cette nature humaine.  De méconnaissable, Jésus a retrouvé Sa nature de « parole de Dieu », cette nature de Fils.

Il a pris ma nature pour me donner la sienne, et c’est parce que j’ai compris cela que je vais activer ma foi afin de le voir s’accomplir.
Je comprends alors que je suis un fils, comme Jésus est Son fils.
Jésus ne demandait rien pour Lui-même !
Pourquoi ?
Parce qu’Il avait déjà tout !
Tous les chrétiens ont reçu la nature de Christ en eux, mais peu l’on activé avec leur foi.

De la même manière l’Evangile nous enseigne que nous devons en premier revêtir cette condition, cette nature que Jésus nous a donnée.
Pour le voir s’accomplir, il faut simplement le croire sans douter.

Alors, je peux dire : « Je suis entré dans le vrai Evangile ».
Je prends en compte ma position sur le trône, assis avec Christ.
Je ne suis plus un mendiant qui va ne penser qu’à lui-même priant : « Oh Dieu donne-moi ceci, Oh Dieu donne-moi cela, je t’en prie ».
Si ceux qui font ce genre de prières pouvaient entendre la voix de Dieu leur dire : « Tu as déjà tout, je t’ai tout donné, prends-le avec la foi que je t’ai déjà donnée ».

En tant que fils, je vais pouvoir dire « Je ne manque de rien, c’est un fait car mon ancien « moi » est mort, j’ai tout ce dont j’ai besoin, je suis en parfaite santé, je suis en sécurité ».

Toutes ces choses deviennent des pensées acquises, je n’ai plus besoin de les exprimer car elles sont devenues en moi  des faits, que rien ne peut renverser. Je vais donc vivre tout cela au quotidien, et je serai dans la paix afin de m’occuper de mon prochain.
Je ne suis plus un mendiant, car je vis dans le royaume de mon Père.    

C’est ainsi que l’Evangile nous est présenté dans la Bible. Ne soyez plus un mendiant. Revêtez La nature que Jésus vous a déjà donnée.
Il s’est déjà occupé de vous, vous pouvez maintenant vous occuper des autres.

A bientôt